J’ai accueilli le 21 mars dernier une délégation de 15 chefs d’entreprises marseillais au Parlement Européen. Emmenée par Christophe Pain et Olivier Lubrano, Présidents du CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) de Marseille et Aix, cette délégation a pu rencontrer les plus proches collaborateurs du commissaire en charge des PME et de l’industrie au sein de l’Union Européenne.

Il a ainsi été question de financement des PME, de l’accès aux marchés publics, d’allègement administratif et d’exportation vers la méditerranée dans les échanges et une visite ponctuée par un déjeuner où j’ai convié des députés belges et espagnols. Les chefs d’entreprises du département des BDR sont parmi les acteurs qui se démènent et qui veulent faire gagner la métropole marseillaise. Ce sont des personnes engagés sur notre territoire, pleines d’énergie et de convictions. Je crois important de les mettre à l’honneur tout en leur donnant les clefs de compréhension pour utiliser les moyens déployés par l’UE sur notre région. Ce sont eux qui créent de la richesse, l’emploi et permettront à Marseille de rayonner pour peu qu’on les soutienne et leur fasse confiance.

Les PME représentent sur notre territoire Français 99% des entreprises totales soit 2,5 millions d’entreprises. Nous devons donc nous en servir et les mettre sur le devant de la scène car ces entreprises sont innovantes et cela dans de nombreux domaines y compris dans le secteur du développement durable auquel j’accorde une extrême importance.

Pour développer ces PME nous devons nous inspirer de ce qui se fait aux USA avec le Small Business Act. Les petites entreprises sont la représentation même du self-made man, et doivent être protégées. L’Union Européenne a bien compris cet enjeu et c’est en ce sens qu’un Small Business Act Européen a été adopté en décembre 2008, afin de promouvoir le développement des PME au sein de l’Union Européenne. Ce texte vise à améliorer l’approche stratégique globale de l’esprit d’entreprise, afin d’ancrer de manière irréversible le principe ‘Think Small First’ (Penser petit en premier lieu) dans la définition des politiques, depuis la réglementation jusqu’au service public, et de promouvoir la croissance des PME en aidant celles-ci à s’attaquer aux derniers problèmes qui entravent leur développement.

Share This