115 millions d’européens sont menacés d’exclusion en 2012. Au moment où le Conseil Européen débat sur le budget européen d’un montant de 1000 milliards d’euros, certains pays comme l’Allemagne et la Suède, veulent réduire d’un milliard d’euros le budget relatif au futur Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis.

Il s’agit là d’un choix politique dramatique pour tous les européens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. En effet, cela signifie mettre en péril les denrées alimentaires fournies par les associations caritatives: Banque Alimentaire, Secours Populaire, Restaurants du Cœur et autres associations humanistes.

Je m’insurge contre cette hésitation car il me parait impensable de faire passer de 3,5 à 2,5 milliards d’euros le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis alors que la Commission européenne avait elle-même estimé le besoin à 4,75 Milliards d’euros sur la base d’une pauvreté qui s’accroît en ces temps de crise.

Il s’agit là d’un tournant capital pour l’avenir de l’Europe politique. Soit nous considérons que la solidarité n’est pas une valeur européenne et l’UE s’attachera alors à mettre en place une politique de charité avec un Fonds plafonné à 2,5 Milliards, soit l’Europe veut faire de la solidarité le pendant de la compétitivité. Dans ce cas, elle doit mettre un vrai Fonds qui ne peut se situer en-deçà de l’aide actuelle.

Ce choix est crucial, il engage François Hollande sur sa capacité à peser au sein du Conseil sur l’Allemagne d’Angela Merkel qui souhaite assigner à tous le dogme de l’austérité comme seul et unique axe de la politique européenne. Cela n’est pas acceptable.

J’ai pleinement conscience qu’une réduction du budget européen signifierait sacrifier 50.000 personnes par an en proie à la faim et à la misère dans le seul département des Bouches-du-Rhône.

Je me rendrai en ce sens ce samedi à Marseille à 10h à la collecte alimentaire au Carrefour le Merlan pour rencontrer les bénévoles de la Banque Alimentaire. Je serai ensuite à 11h à la plateforme logistique de la pomme.

Share This