Seul 
élu 
habitant 
le
15°
arrondissement, 
je
 suis 
scandalisé par
 la
 succession 
de
crimes qui 
endeuillent 
notre 
ville 
et 
plus 
particulièrement 
les 
quartiers 
nord 
de Marseille.

Le
 niveau
 d’insécurité
 devient
 insupportable
 et
 je
 demande
 une
 réaction
 immédiate pour 
faire 
en 
sorte 
que 
les forces 
de 
police 
soient 
positionnées 
de 
manière 
durable
 sur les

 14°,
15°
et
 16°
arrondissements.

Il
 n’est
 pas
 acceptable
 que ces
 territoires
 ne
 puissent
 pas
 compter
 sur
 des
 forces
 de l’ordre fidélisées,
 présentes
 au
 quotidien,
 pour
 reconquérir
 un
 territoire occupé aujourd’hui
 par 
des 
trafiquants 
et
 des 
criminels.

Ancien
 conseiller
 du
 ministre
 de
 l’intérieur
 du
 gouvernement
 Jospin,
 je
 demande
 le retour
 de 
la 
police
 de 
proximité 
dans 
nos 
quartiers
 et 
noyaux 
villageois.

J’adresse
 mes
 condoléances
 aux
 familles
 habitant
 Marseille
Nord
 qui
 n’ont
 pas
 à
 voir leurs
 enfants
 disparaîtrent
 sous 
les 
balles, 
les 
uns
 après 
les
 autres. Il 
est 
urgent 
de 
réagir !

Share This