Depuis des mois les habitants de la traverse le Régali à Saint Henri se battent pour que des mesures d’urgence soient prises afin de stopper les éboulements qui menacent leurs habitations et pour que les permis de construire déjà accordés sur cette zone à risque soient enfin bloqués !

Il est incroyable que les grandes sociétés de construction immobilières puissent bâtir des logements sans études géologiques préalables fiables et sérieuses et sans aucune concertation avec les habitants du secteur. Il est inacceptable que les Élus ne se mobilisent pas avec force et courage face à “l’immobilier roi” !

Karim ZERIBI a tenu à participer à la conférence de presse organisée ce week-end par le collectif Cap au Nord et a pu constater sur place l’état de certaines maisons dont les fenêtres ont du être obturées et l’impossibilité pour certaines familles de vivre normalement et tranquillement chez elles. Il s’est donc engagé à adresser un courrier à Jean-Claude GAUDIN pour lui demander d’exprimer clairement la position de la Ville de Marseille, d’assumer les responsabilités des services qui ont accepté de délivrer des permis de construire, de stopper le tout immobilier sauvage sur Marseille Nord et d’intervenir rapidement avec des mesures d’indemnisation pour les désagréments causés par ces éboulements liés à des erreurs d’appréciation et de construction !

K. ZERIBI à St. Henri

K. ZERIBI à St. Henri

 

Share This