Je suis debout, combatif et déterminé

Karim-Zeribi-img-header00

Bonjour à tous,

On dit souvent que c’est dans les séquences difficiles de la vie que l’on voit ses véritables amis. C’est en effet en vivant ce type de période que l’on mesure la force des proverbes ou des adages.

Je voudrais donc remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont fait part de leurs soutien, amitié et encouragement face aux soupçons injustes qui ont vocation à me salir.

Je suis serein et combatif car après 44h de garde à vue j’ai désormais la preuve qu’au delà de 3 témoignages médisants de personnes en haine et rancoeur contre moi ce dossier est vide !!! J’ai répondu à toutes les questions sans aucune ambiguïté. Je n’ai rien éludé et j’ai apporté de la clarté aux questions à charge des enquêteurs. Il est apparu clairement que les réponses argumentées et étayées de preuves ne leur convenaient pas car elles démontaient que leur schéma de pensée très orienté contre ma personne ne tenait pas.

J’avais une autre conception de la justice républicaine avant de vivre cela. Cette conception était basée avant tout sur la confiance en la capacité de mener à charge et à décharge une enquête en se limitant aux faits et preuves matérielles plus qu’à des temoignages véreux.

Tant je suis attaché aux valeurs de la république je ne pouvais croire en ce que j’ai vécu ces jours derniers. Une justice qui fait l’autiste pour satisfaire un objectif précis coûte que coûte… À savoir l’accusation!

Aujourd’hui je sais qu’il y a deux justices… Celle de la république et celle qui sert à salir humilier et descendre ceux qui gênent.

Je suis arrivé aussi vite que j’ai pu à la convocation des enquêteurs pour répondre aux questions et lever les soupçons contre moi. Ils m’avaient indiquer au téléphone le caractère d’urgence de cette affaire sur laquelle ils enquêtent depuis 2 ans et demi. Quelle ne fut ma surprise…urgence m’avaient ils dit ??? Dès mon arrivée ils n’ont pas daigné me poser une seule question sur le dossier. Ils ont préféré me mettre en cage durant 13h en me posant la 1ere question 17h après mon arrivée au commissariat!!! Urgence avaient- ils dit ?? urgence a m’humilier avaient- ils oublier de préciser!

Indépendance de la Justice et justice a 2 vitesses je disais… Un élu marseillais socialiste candidat à la mairie a distribué il y a quelques mois plusieurs dizaines de milliers d’euros à une association dont la présidente est devenue sa suppléante lors d’une élection quelques semaines après lui avoir attribué au nom dune collectivité cette coquette somme.

Le procureur de la république de marseille a clos l’enquête et à stipulé un rappel à la loi a l’encontre de cet élu socialiste. Pour ce qui me concerne je n’ai ni donné de subvention ni n’en ai reçu en qualité de président d’association car depuis plus de 2 ans je ne présidais plus l’association concernée par les soupçons. Et bien le doute que le procureur veut bien faire peser sur ma tête lui a permis de me mettre en examen alors que je n’avais strictement aucun rôle.

Je n’ai jamais au grand jamais perçu un seul euro de centime associatif sur un compte à mon nom. Je n’ai jamais au grand jamais présidé d’association dont l’objet n’aurait pas été rempli. En atteste la couverture média des parlements des banlieues et des actions menées pour trouver du boulot aux demandeurs d’emplois. …plus de 15 enquêteurs pour 2 ans et demi d’enquête afin de tenter de me salir.

Certains vont dire que nous n’avons pas les moyens de lutter contre les trafiquants, les agresseurs de personnes âgées ou les pédophiles qui sont dehors !!! Quelle honte ce que je vis mais là aussi comme l’adage le dit : tout ce qui ne vous tue pas vous renforce !

Croyez moi je vais me battre et démontrer pour ma famille, mes amis et ceux qui croient en moi que la vérité ne peut être détournée en manipulations mensongères pour salir un homme! La vie continue avec des drames autrement plus grave et important j’en suis conscient également dans ma capacité à relativiser le mal que l’on veut me faire.

Merci encore à mes soutiens et bonne journée à toutes et à tous.

N’en déplaisent à mes détracteurs je suis debout, combatif et déterminé et bientôt blanchi de ces soupçons inqualifiables.

KZ