En tant que président de de la RTM j’ai eu le plaisir d’inaugurer le 13 avril dernier au côté d’Eugène Caselli, président de Marseille Provence Métropole, la nouvelle ligne maritime reliant le Vieux-Port à l’Estaque .
Vous le savez,en 2012, a été lancée la ligne maritime entre le Vieux-Port et la Pointe-Rouge. Fort de ce succès,(185 000 utilisateurs en 6 mois) et dans l’objectif de développer les transports de manière équilibrée, nous avons décidé de lancer un second « batobus » depuis le cœur de la ville vers le nord. L’Estaque était déjà un secteur attractif, mais cette navette renforcera sans aucun doute ce sentiment .
Mais, au-delà de l’aspect loisir, l’habitant des quartiers nord que je suis est séduit par le potentiel social que représente cette liaison maritime. En facilitant le lien entre le centre et les quartiers nord, elle représente une première étape du désenclavement de cette partie de la ville. Désormais, les marseillais pourront descendre des quartiers nord en bateau bus et ceux du centre ville pourront venir se balader à l’Estaque, magnifique noyau villageois. Aujourd’hui, grâce à cette initiative conjointe de MPM et de la RTM, Marseille fait un geste en faveur d’un meilleur équilibre territorial, elle ne fera plus qu’un. Car, j’en suis persuadé, le développement de notre ville passe par l’ensemble de notre territoire, sans qu’aune partie soit laissée à l’abandon.
En tant qu’élu Europe Ecologie les Verts, je me réjouis également du développement d’un nouveau mode de transport doux. Marseille a su enfin faire un geste pour une alternative au tout-voiture et faisant de son front maritime un atout. Un passage à l’acte nécessaire si nous voulons faire de notre ville un modèle environnemental dans les années à venir.
Enfin, j’en terminerai en précisant que cette navette est une solution financièrement pérenne, puisqu’elle coûte environ 1 million d’euros et que, j’en suis certain, elle saura participer au développement de notre territoire et ainsi générer des bénéfices directs et indirects.
Avec cette nouvelle navette maritime, la construction de la station de métro Capitaine Gèze, et la mise en œuvre des Bus à Haut Niveau de Service, les quartiers nord, représentants un bassin de plus de 200 000 personnes, souvent oubliés par la municipalité, voient ici l’amorce d’une évolution positive en terme de services publics et de mobilité..

C’est en multipliant ces initiatives que Marseille se développera sur le plan social, économique et culturel. C’est donc en ce sens que je veux construire avec chacun d’entre vous le nouveau Marseille.

Share This