Une montée en puissance du métro en soirée qui va dans le bon sens…

“Après avoir mis tout mon poids dans la balance des discussions avec MPM et malgré la réticence de certains techniciens, je me déclare aujourd’hui tout à fait satisfait de la montée en puissance enregistrée concernant la fréquentation du métro en soirée sur Marseille.

En effet, alors que le flux de voyageurs était très faible avant la décision du 1er avril d’ouvrir le métro toute la semaine jusqu’à 1h00 du matin, il a augmenté de 50%, non seulement dans le métro mais également sur les bus et tramway connexes qui ont été renforcés en fréquence sur la même tranche horaire.

Nous avions, avant cette décision politique prise en accord avec Eugène Caselli président de MPM, environ 3000 personnes qui empruntaient le métro après 21h30 en semaine. Nous en avons aujourd’hui plus de 6000 du lundi au jeudi ! Des chiffres édifiants qui marquent une augmentation de 50% des usagers en semaine sur le métro de nuit.

Il en est de même du vendredi au dimanche puisque nous connaissons une croissance des validations de titres de transport de l’ordre de 50 à 60 %, soit 7000 à 8000 usagers avec des pointes à 10.000 après 21h certains samedi.

Je tiens à féliciter les services de l’exploitation de la RTM mais également ceux du matériel et de la maintenance sans qui rien ne serait possible. Ces équipes ont su adapter en un temps record les roulements des agents ainsi que l’entretien des voies et du matériel en décalant plus tard dans la nuit les missions de contrôle et de maintenance.

J’ai toujours pensé qu’en la matière c’était l’offre de transport en soirée qui allait accroître la demande des usagers. Ces derniers ont besoin de régularité et d’une offre à la fois qualitative et durable.

En renforçant nos moyens de sécurité et en travaillant encore plus étroitement en soirée avec la police nationale nous n’enregistrons pas plus de méfaits et de délits par rapport à ce que nous connaissons en journée.

J’aime rappeler que nous avons réussi, par notre dispositif et notre volontarisme, a faire chuter la délinquance de 30% sur notre réseau au cours des trois dernières années.

Chacun sait que les automatismes des usagers ne changent pas en quelques semaines ; nous devons donc poursuivre notre démarche vers toujours plus de communication pour indiquer la fermeture plus tardive du métro la nuit, ainsi que le renforcement des moyens pour une offre accrue de 50% sur les fluobus (bus de nuit).

À coup sur il faudra maintenir ce niveau de service de transport en soirée au delà de l’événement et du label Marseille capitale européenne de la culture ! Cela fait partie des éléments de reconquête d’un centre ville pour tous susceptible de permettre à Marseille de retrouver son unité dans la sérénité.

C’est en nous inscrivant dans la durée avec de telles décisions que nous redonnerons à Marseille l’attractivité des grandes métropoles européennes”.

Karim Zéribi Président de la RTM

Télécharger le communiqué : CP RTM Juillet 2013 V2

Share This