En tant que membre de l’Assemblée Parlementaire pour la Méditerranée, je me suis rendu à Rabat du 15 au 18 juillet 2012 pour préparer les travaux de la Commission Mixte Parlementaire Union Européenne-Maroc.

À cette occasion j’ai échangé avec le chef du Gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, le Ministre des Affaires Étrangères, M. Saad Dîne El Otmani, le Président de la Chambre des Représentants, M. Karim Ghellab mais également avec le Président du Sénat marocain, M. Mohamed Cheikh Biadillah.

À l’issue de ces rencontres, il m’est apparu évident que le Maroc a engagé des réformes politiques qui vont dans le bon sens. Celles-ci renforcent la démocratie mais également une reconnaissance plus grande de la société civile marocaine. Malgré la crise, ce pays poursuit d’importants efforts dans de grands projets d’investissements. Ces derniers ont pour but de servir de tremplin économique pour la région, mais aussi de lutter contre le chômage de masse qui touche la jeunesse marocaine.

Nous devons porter une vision partagée autour de l’Union du Grand Maghreb tout en renforçant une coopération basée sur le respect mutuel et la concrétisation de projets réalistes.

Share This